La grande victorieuse du premier tour est l’abstention. Avec près de 82% d’abstentionnistes, personne ne peut vraiment sortir glorieux de cette élection car la légitimité du vainqueur sera toujours considérée comme très relative.

Cela en dit long sur le fossé qui s’est creusé entre la classe politique et les électeurs qui, dans 1ère circonscription de l’Essonne, ont vu une multitude de candidat.e.s s’affronter dans un contexte qui nécessitait pourtant que la gauche et les écologistes se rassemblent pour faire barrage aux politiques de casse sociale du gouvernement en place.

C’est d’ailleurs en ce sens que Génération.s a fait un appel au rassemblement dès le premier tour.

C’est aussi dans cet esprit qu’au deuxième tour, Génération.s choisit sans hésiter de faire obstacle à la droite libérale dont la seule boussole est la loi du marché, laissant de côté nos concitoyens les plus vulnérables et mettant en danger notre environnement.

Dans un duel de 2nd tour entre Francis Chouat, candidat LREM soutenu dès le 1er tour par de nombreux élus LR de la circonscription et Farida Amrani, candidate de la FI qui sollicite le soutien de toute la gauche et des écologistes, avec Generation.s, j’appelle à voter pour la candidate de gauche qualifiée au second tour.

Même si j’ai des divergences avec la France insoumise, je me refuse d’avoir recours au « ni, ni » qui met dos à dos la gauche et la droite. Je ne veux pas tomber dans le populisme qui consiste à mettre tout le monde dans le même panier pour des intérêts de « boutique ».

Loin des combines, des replis en tous genres et des stratégies alambiquées, je reste déterminée à poursuivre  mon combat pour un projet de société écologiste, solidaire et humaniste face à l’urgence sociale, écologique et démocratique que subit une majorité de nos concitoyens.