La majorité régionale a voté en faveur de son Plan Prévisionnel d’Investissement des lycées pour les dix prochaines années. Durant cette période, la Région consacrera pas moins de 2,4 milliards d’euros à la construction, la rénovation des lycées franciliens ainsi qu’à la création de 3 000 places d’internats supplémentaires.
Ce texte est l’aboutissement d’un travail de concertation de deux ans au cours duquel le groupe socialiste et républicain a joué un rôle central . Nous avons souhaité placer l’élève au cœur de nos réflexions en nous posant continuellement la même question, comme un mantra : comment la Région peut-elle favoriser la réussite scolaire des lycéens Franciliens ?

Au delà des chiffres (2,4 milliards seront investis pour financer  la création de 12 400 places en lycées et de 3 000 places en internats, 11 constructions neuves ou extension, 24 rénovations globales, 24 rénovations simples, 34 rénovations thermiques, 40 rénovations ciblées et 121 mises en accessibilité), les objectifs de ce programme d’investissement sont clairs :
–       poursuivre notre effort patrimonial ;
–       répondre aux besoins démographiques ;
–       réduire les inégalités sociales, scolaires et territoriales ;
–       permettre d’offrir une palette de formations diversifiées et de qualité.
Particulièrement investi dans la lutte contre le décrochage scolaire, le groupe socialiste a défendu une meilleure répartition territoriale des établissements et de l’offre éducative, facteur clé dans la réussite scolaire des jeunes.
Le groupe socialiste a également obtenu que ce programme d’investissement accorde une place plus importante à la rénovation thermique des lycées pour que la Région, à travers son parc foncier, montre l’exemple en matière de consommation d’énergie et joue un rôle moteur dans la transition énergétique de l’Île-de-France.

Investissement sur la jeunesse, réussite éducative du plus grand nombre et responsabilité énergétique, la Région vient de se doter d’un programme à long terme qui répond aux grands enjeux d’avenir de notre Région.