Hier, les Massicois ont été privés d’un vrai choix à l’occasion des élections européennes.

Le bulletin de vote de l’une des principales listes n’était pas proposé aux électeurs dans plusieurs bureaux de vote pendant une grande partie de la journée.

En effet, la liste « Choisir notre Europe » du PS et du PRG conduite par Pervenche Beres et dont la 5eme de liste est une élue de Massy, la Conseillère régionale Hella Kribi-Romdhane, n’aurait pas été livré à la ville par l’entreprise de routage.

La mairie de Massy aurait donc récupéré des bulletins de vote vendredi 23 mai auprès de la préfecture mais seulement …4000 bulletins pour une ville de 43000 habitants et près de 28000 électeurs !

Et bien sûr tout cela sans prévenir la liste ni ses représentants !

C’est ce matin que les assesseurs de la liste se sont rendus compte du faible nombre de bulletins dans les bureaux de vote. Ensuite, alertés par de nombreux électeurs qui ne voyaient pas les bulletins dans les bureaux de vote, les représentants de la liste ont tenté de se ravitailler en bulletins de vote dans d’autres villes et ont passé la journée à essayer de répondre aux manques.

Résultat: plusieurs bureaux de vote comme Mairie, Jules Ferry, Gambetta, Descartes, Lino Ventura, Atlantis, Moreau, Tenon-roux, etc… se sont retrouvés pendant plusieurs heures sans aucun bulletin de vote du PS suscitant le mécontentement de nombreux électeurs Massicois.

Au pire, il s’agit là d’une manœuvre politicienne grossière de la municipalité de droite. Au mieux, cela reflète l’amateurisme de la ville dans l’organisation de l’élection même si la responsabilité est à partager avec les services de la préfecture et le routeur.

Comment ne pas penser que le sénateur-maire de droite de Massy, président de l’UDI en Essonne n’ait pas contribué à ce que ce problème de routage ne soit pas résolu ?

Aujourd’hui, les résultats sont faussés. Il s’agit d’une remise en cause des valeurs et principes de notre démocratie !

——

Revue de presse :

« Essonne : certains bulletins ne sont pas disponibles dans tous les bureaux de vote »

« Européennes : le ministère de l’intérieur dément les accusations de fraudes »